FAQ

FAQ2018-03-21T14:27:40+01:00
A quel âge peut-on commencer à piloter ?2016-02-05T00:22:51+01:00

Il n’y a pas d’âge minimum fixé par la réglementation.
Sachez cependant que vous ne pourrez pas voler seul à bord (sans instructeur) avant 15 ans révolus.
Le Brevet de Base peut être obtenu à partir de 15 ans et les licences européennes (LAPL et PPL) à partir de 17 ans.

Peut-on piloter dès le premier cours ?2018-03-21T14:27:57+01:00

Bien sûr, vous êtes venu pour cela. Votre instructeur vous accompagnera tout au long de cette instruction pratique en vol. Nos avions-écoles sont équipés d’une double commande qui permettra à votre instructeur de réaliser des démonstrations et de reprendre les choses en mains chaque fois qu’il l’estimera nécessaire.
Sachez qu’une partie théorique importante vous attend. C’est un gros travail personnel en perspective. Vous serez aidés par des briefings avec votre instructeur et des cours collectifs proposés par l’aéroclub.

Peut-on commencer la formation de pilote n’importe quand dans l’année ?2018-03-21T14:27:57+01:00

Oui, car l’instruction est personnalisée. Le chef pilote vous rencontrera pour fixer avec vous la programmation de vos séances d’instruction en fonction de vos disponibilités et de votre budget.
Il vous affectera un de notre douzaine d’ instructeurs diplômés et vous fera remplir avec le secrétariat, les différentes formalités administratives.

Si je suis disponible, quel est le meilleur rythme pour mon instruction ?2018-03-21T14:27:57+01:00

Une séance par semaine est un rythme conseillé pour une progression standard. Cependant votre instructeur adaptera son enseignement à votre rythme.
A l’aéroclub d’Angoulême les brevets se passent dans une fourchette assez large de 6 mois à 2 ans.

Au bout de combien d’heures d’instruction peut-on voler seul ?2018-03-21T14:27:58+01:00

Comme pour tout apprentissage, la progression varie d’une personne à une autre. C’est votre instructeur qui décidera du moment opportun de votre premier vol solo (le « lâché » dans le jargon aéronautique). C’est sans nul doute un grand moment d’émotion pour tout élève-pilote.

Quelle est la différence entre un ULM (Ultra Léger Motorisé) et un avion ?2016-02-05T00:25:47+01:00

Il existe plusieurs classes d’ULM : aérostat ultra léger, autogire ultra léger, paramoteur, pendulaire, multiaxes. Certains sont rustiques mais d’autres plus perfectionnés ressemblent à des avions avec des performances parfois comparables. Comme le nom l’indique un Ultra Léger Motorisé est limité administrativement en poids (450 Kilos maximum et 472.5 Kilos s’il est équipé d’un parachute). En conséquence, l’ULM est un aéronef monoplace ou biplace. L’aéroclub dispose de 2 ULM multiaxes et d’une flotte de 8 avions (4 biplaces et 4 quadriplaces)

En quoi consiste la visite médicale aéronautique?2016-02-05T00:25:53+01:00

Pour l’ULM la visite médicale s’effectue chez votre médecin traitant.
Après examen clinique, il doit vous délivrer un certificat médical d’aptitude à la pratique des activités aéronautiques.
Cette aptitude est acquise définitivement.
Pour l’avion, la règlementation est différente.
C’est un médecin agréé par le Conseil Médical de l’Aéronautique Civile qui vous fera passer cette visite médicale.

Le certificat médical devra être renouvelé :

  • tous les ans pour les pilotes de plus de 50 ans
  • tous les 2 ans pour les pilotes de 40 à 50 ans.
  • Tous les 5 ans avant 40 ans

Dans certains cas (après un accouchement, une incapacité de travail supérieure à 30 jours,…), le pilote devra satisfaire à un nouveau contrôle médical.

Puis-je apprendre à piloter si je porte des lunettes de vue ?2016-02-05T00:23:41+01:00

Bien évidemment, sous réserve que la correction apporte une acuité visuelle convenable qui est évaluée par le médecin.

Y a t-il de la voltige dans la préparation d’un brevet de pilotage?2016-03-21T18:32:05+01:00

Non, ce n’est pas au programme des brevets préparés à l’aéro-club d’Angoulême. De plus, pour faire de l’instruction de voltige il faut un avion adapté.
Lorsque vous aurez votre brevet de pilote vous aurez la possibilité, si vous le souhaitez, de pratiquer cette activité.
Sachez néanmoins qu’au cours de votre formation, votre instructeur vous fera réaliser des exercices de maniabilité (décrochage, vol lent, virage engagé, virage serré en plané…) pour vous préparer à l’examen et vous permettre de voler avec plus de sécurité. Mais tout cela reste tout de même loin de la voltige…

Faut-il apprendre l’anglais aéronautique pour piloter?2016-02-05T00:26:26+01:00

Non, puisqu’en FRANCE toutes les relations radio avec les organismes de contrôle de la circulation aérienne peuvent se faire en français. Néanmoins la compréhension des messages radio transmis, en anglais, par les avions étrangers ou militaires contribue à la sécurité aérienne en général et à la vôtre en particulier.
Pour vous entraîner ou pour le « fun » vous pouvez émettre vos messages en anglais sur le territoire national.
Par contre, dès que vous sortirez des frontières, il vous faudra une bonne maîtrise de la langue de Shakespeare et disposer d’une qualification linguistique.

Quels brevets de pilote puis-je préparer à l’aéroclub d’Angoulême ?2016-03-21T18:35:10+01:00

POUR L’ULM :

  • Le brevet ULM classe multiaxes

POUR L’AVION :

  • Un brevet français : Le Brevet de Base (reconnu en France seulement)
  • Deux brevets européens : Le LAPL (Light Aircraft Pilot Licence) et le PPL (Private Pilot Licence)

Pour plus d’informations, consultez le menu « L’École de pilotage ».

LAPL et PPL, quelles différences ?2018-03-21T14:27:58+01:00

Beaucoup de similitudes entre les 2 licences mais quelques différences les distinguent. Le tableau ci-dessous devrait vous permettre d’y voir plus clair.

LAPL PPL
Privilèges
Déplacements Dans toute l’UE dont la Suisse Dans le monde entier
Qualifications pour avions Monomoteurs à pistons < 2 t Pas de limitation
Passagers 3 maxi, après 10h de vol solo Pas de limitation
Vol aux instruments (IFR) Pas de qualification possible Qualification possible
Pré-requis
Début de formation Pas d’âge Pas d’âge
Premier vol solo 16 ans 16 ans
Présentation à l’examen 17 ans 17 ans
Aptitude médicale Pour LAPL Classe 2
Validité du médical 5 ans pour les moins de 40 ans limité à 42 ans
2 ans pour les plus de 40 ans
5 ans pour les moins de 40 ans limité à 42 ans
2 ans de 40 à 50 ans limité à 51 ans
1 an pour les plus de 50 ans
Formation
Théorique 2 épreuves, 120 QCM
75% de réussite nécessaire à chaque épreuve
2 épreuves, 120 QCM
75% de réussite nécessaire à chaque épreuve
Heures de vol minimum 30 45
en double commande 15 25
en solo 6 10
dont navigation solo 3h, dont un vol de 80 Nm 5h, dont un vol de 150 Nm
Expérience récente exigée après l’obtention de la licence
Heures de vol 12h dans les 24 mois précédant le vol (glissants) 12h dans les 12 mois précédant la fin de validité de la qualification de classe
Avec instructeur et 1h dans les 24 mois précédant le vol (glissants) dont 1h avec instructeur
Après l’obtention de mon brevet de pilotage, comment puis-je voler à l’aéroclub?2016-02-05T00:27:18+01:00

Tout simplement en étant membre de l’aéroclub (cotisation et licence). L’association met à la disposition de ses membres les différents aéronefs de sa flotte. Une participation aux frais (amortissement des appareils, carburant, maintenance,…) est demandée aux pilotes sur la base du temps de vol (décompté à la minute) enregistré par l’horamètre de l’aéronef.

Est ce que ça secoue beaucoup en l’air dans un petit avion de l’aéroclub?2018-03-21T14:27:58+01:00

Non à condition de voler en atmosphère calme.

  • Si vous êtes élève pilote votre instructeur vous ménagera. Il évitera les vols si la météo n’est pas satisfaisante pour un bon apprentissage
  • Si vous êtes pilote, à l’aide des informations météo que vous aurez à votre disposition, vous saurez identifier une atmosphère turbulente. Vous aurez alors le choix de voler ou non.
  • Pour les baptêmes de l’air, le vol ne doit rester qu’un moment de plaisir. Le pilote expérimenté en charge de votre vol n’hésitera pas à décaler votre baptême pour bénéficier d’une météo clémente aussi bien pour éviter les turbulences que pour disposer d’une excellente visibilité.

Sachez aussi que les avions légers ont des limitations assez strictes à respecter (particulièrement sur des aspects météorologiques), au delà desquelles il est interdit de décoller ou de voler. Ces dernières, édictées par les constructeurs sont là pour établir des limites visant à la sécurité des vols (vent de travers par exemple).

Par ailleurs, la réglementation aérienne impose également aux pilotes des règles très strictes concernant notamment les conditions météo.
Enfin, la manière (brusque ou non) de piloter peut rendre un vol plus ou moins confortable (vitesse de montée ou de descente, virages serrés,…).

Quel est le coût annuel pour pratiquer mon activité aéronautique ?2016-02-05T00:27:28+01:00

Pour conserver sa licence de pilote un minimum d’heures de vol est requis chaque année. Par ailleurs pour voler en sécurité il convient d’avoir une pratique régulière.

S’il n’y a pas de limite supérieure à l’activité en vol (peut être les aspects financiers tout de même) il est important de ne pas descendre en dessous d’une douzaine d’heures annuelles pour entretenir ses capacités. Selon les aéronefs que vous utiliserez, comptez un budget minimun annuel de 800 € pour l’ULM et 1250 € pour l’avion (vols, cotisation, licence fédérale)

Peut-on voler lorsqu’il pleut ?2016-02-05T00:28:02+01:00

Oui, si la visibilité est suffisante et si les nuages sont assez hauts (pas question de décoller avec du brouillard par exemple). Sachez qu’en vol à vue (VFR) il faut voler en dehors des nuages (et même à une certaine distance de ces derniers). Vous ne serez donc pas surpris que la météo représente une partie importante de l’instruction car, une fois commandant de bord, il faudra que vous lisiez un TAF (prévisions météo), un METAR (bulletin d’observation météo), une carte météo, …comme votre langue maternelle.

Mon rêve serait de survoler le bassin d’Arcachon ou les iles charentaises avec 2 amis. L’aéroclub d’Angoulême peut-il organiser ce type de vol pour moi?2016-02-05T00:28:13+01:00

Il s’agit donc d’un vol à titre onéreux que l’aéroclub ne peut pas réaliser. En effet, le cadre juridique de l’aéroclub et ses statuts ne lui permettent pas de proposer une activité commerciale. Seule une dérogation est accordée par l’Administration pour les baptêmes de l’air n’excédant pas 30 minutes.

A partir de quel âge peut-on faire découvrir la « troisième dimension » à de jeunes enfants ?2016-02-05T00:28:22+01:00

A 2 ans un enfant doit réglementairement occuper seul, une place attachée.  En place arrière, il doit être assis à côté d’un adulte. Cette contrainte demeure tant que l’enfant n’est pas en capacité, d’attacher et détacher sa ceinture de sécurité seul. A cet âge là, nous ne sommes pas sûrs cependant qu’il profite totalement de son vol.

Il n’est pas rare par contre de voir en baptême de l’air des jeunes de 6 à 8 ans prendre un réel plaisir de se retrouver entre ciel et terre. La présence sécurisante des parents est toujours appréciée des jeunes et …du pilote. Nous disposons de témoignages édifiants de vocations précoces qui nous encouragent, sous certaines conditions, à accepter les emports de jeunes enfants.